JEREMIE TERNOY TRIO EN RESIDENCE A COURRIERES

Les 17 18 19 avril 2014, le Jérémie Ternoy Trio sera en résidence à la Médiathèques de Courrières pour participer à plusieurs actions :

17 Avril :Jérémie Ternoy invité à la conférence « Body and soul » de Pascal Anquetil à 18h 30.

18 Avril : Restitution du projet GERCHWIN  18h 30 (action culturelle)

19 Avril : Concert du Jérémie Ternoy Trio à 20H


 

Médiathèque François Mitterand

7 rue des Acacias

62 710 COURRIERES

http://www.youtube.com/watch?v=UiJkahIIyw0

TOC’MONTAG

Toc lance les apéros-concerts du lundi à la malterie.

Poursuivant leurs expérimentations soniques, les musiciens de Toc ouvriront (presque) toutes les semaines la salle de concert de la malterie, profitant de l’occasion pour enregistrer, inviter d’autres musiciens, essayer de nouvelles formes… Un rendez-vous qui sera donc forcément à géométrie variable, et une occasion d’occuper votre début de soirée du lundi…

Free punk pop hypnotique, post-rock, jazz-core…Troublant, orgiaque et communicatif, Toc est inclassable, mais secoue les pieds et les têtes.

Après « le Gorille » (Circum-Disc), le groupe révèle avec son deuxième album « You can dance (if you want) » son goût pour la pop improvisée et sur-vitaminée, sans compromettre son appétit d’expérimentation sonore…Jouant sur le volume et l’énergie du rock, puisant ses influences de Stravinsky à Sonic Youth, sans oublier ce qu’il y a entre les 2 et autour (The Necks, Godspeed, …), le trio privilégie en son sein l’écoute, la disponibilité, les initiatives ou les coups d’état…Toc cherche constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l’identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture Ils acceptent, voire provoquent, la surprise, les perturbations, la mise en danger…On retrouve les musiciens de Toc dans les différents collectifs qui sévissent sur la scène lilloise (Muzzix, Zoone Libre, …), opérant sans barrière, de l’expérimentation (La Pieuvre, …) au jazz (Jérémie Ternoy Trio, …) en passant par le Zeuhl (Magma) ou le rock garage (Sheetah et les Weissmüller…).

 

 

Jérémie Ternoy : Fender Rhodes

Ivann Cruz : guitare

Peter Orins : batterie

 

 

 

Prochains rendez-vous : 3, 10 & 31 mars / 19h / la malterie

 

Entrée : 3 € (l’entrée à la malterie est soumise à une adhésion annuelle d’1 €)

[video_vimeo]46118785[/video_vimeo]

TOC en concert

VENDREDI 8 NOVEMBRE À 20H00

TOC + KOUMA

L’Atelier de Lutherie de Mathieu Millet à Lambersart

23 rue Ampère

M° Lomme/Lambersart

 

Free punk pop hypnotique, post-rock, jazz-core…Troublant, orgiaque et communicatif, Toc est inclassable, mais secoue les pieds et les têtes.

 

Après « le Gorille » (Circum-Disc), le groupe révèle avec ce deuxième album « You can dance (if you want) » son goût pour la pop improvisée et sur-vitaminée, sans compromettre son appétit d’expérimentation sonore…

 

Jouant sur le volume et l’énergie du rock, puisant ses influences de Stravinsky à Sonic Youth, sans oublier ce qu’il y a entre les 2 et autour (The Necks, Godspeed, …), le trio privilégie en son sein l’écoute, la disponibilité, les initiatives ou les coups d’état…

 

Toc cherche constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l’identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture Ils acceptent, voire provoquent, la surprise, les perturbations, la mise en danger…

 

On retrouve les musiciens de Toc dans les différents collectifs qui sévissent sur la scène lilloise (Muzzix, Zoone Libre, …), opérant sans barrière, de l’expérimentation (La Pieuvre, …) au jazz (Jérémie Ternoy Trio, …) en passant par le Zeuhl (Magma) ou le rock garage (Sheetah et les Weissmüller…).

 

Jérémie Ternoy : Fender Rhodes

Ivann Cruz : guitare

Peter Orins : batterie

Contraccordiano + étudiants des classes de jazz de Tourcoing et Lille

 

le 15 Nov au GRAND- SUD à LILLE , à 19h 

entrée libre

 

Coller une étiquette à la musique de Contraccordiano est une gageure aussi périlleuse que les improvisations dans lesquelles la formation aime à s’aventurer. Jamais figées, jamais mobiles, celles-ci défilent comme les paysages qui illustrent nos pérégrinations.

Composé par Jérémie Ternoy, le répertoire de Contraccordiano s’inspire de la musique traditionnelle et s’appuie sur des textes d’auteurs français et basques, choisis et chantés ici par Kristof Hiriart. Ceux-ci servent de prétexte à un travail collectif autour de l’improvisation.

Le travail de Contraccordiano n’est pas sans rappeler la démarche du Liberation Music Orchestra de Charlie Haden et Carla Bley revisitant les chants révolutionnaires espagnols, et se situe aux confins du folklore, du jazz et de la musique contemporaine.

Projet original et évolutif, Contraccordiano accueillera pour ce concert les étudiants en 3e cycle du cursus jazz du CEPI aux Conservatoires de Lille et de Tourcoing… qui retrouveront sur scène à cette occasion leurs professeurs Jérémie Ternoy et Alexis Thérain.

Soucieux de faire partager leur passion, les musiciens de Contraccordiano rencontreront quelques heures avant le concert les collégiens du collège Louise Michel de Lille qui ont réalisé l’expo photo « Louise se met au Jazz » visible au Grand Sud jusqu’au 15 décembre.

Jérémie Ternoy – piano et compositions

Kristof Hiriart – voix et percussions

Alexis Thérain – guitare

+ les étudiants en 3e cycle du cursus jazz du CEPI aux Conservatoires de Lille et de Tourcoing

TOC en concert

Peter Orins : Batterie

Ivann Cruz : Guitare

Jérémie Ternoy : Rhodes

CIRQUE ELECTRIQUE 21H
Place du Maquis de Vercors Paris 20e Info/résa : info / resa : 09 54 54 47 24

Bar et Restauration sur place

Métro : Porte des Lilas / Bus 48, 61, 96, 105, 115, 129, 170 et 249

Tarif unique 5 euros

 

[video_vimeo]46420860[/video_vimeo]

[nu] le 29 mars au Vivat (Armentière)

 

Thomas Suel : voix

Christian Pruvost : Trompette

Jérémie Ternoy : Rhodes

Alexandre Noclain : projection multiphonique

[video_vimeo]59752315[/video_vimeo]
Le quatuor à l’origine de [dukɔ̃ne] – son précédent spectacle – poursuit sa démarche d’expérimentation poétique et musicale avec [nu] qui entend explorer les frontières de la musique et du langage, la musicalité des mots, le signifié des sons et leurs interactions. Il s’agit d’investir les terrains de rencontre, voire de fusion entre sens et sons grâce à une musique hors norme qui réinvente les instruments et s’affranchit de ses frontières habituelles. [nu] se propose de mettre en miroir le un et le nous autour du phonème [nu]. En phonétique [nu] signifie « nous », « noue », « nou » ou « nouer ». Singularité, communauté, condition partagée et existences atomisées, histoire et instant, solitudes et liant, qu’est-ce que le [nu] ? [nu] parle de l’être nu, jeté au monde, de la solitude intérieure, de la vie des mots dans le corps, du souffle, du regard, du cheminement, de la mort. [nu] parle aussi du nous contemporain, des tensions entre fraternité et modernité. Et [nu] parle du liant du monde, de sa continuité (la noue du monde).

Le nous ultime est celui du [nu] qui rassemble tous les nous, les nœuds et les noues du monde. Dans quel état est le mot « nous » ? Ici, la posture de Thomas Suel est celle d’un poète plus que d’un comédien : être un corps qui parle à nu et se faisant parle de nous. Ici, la composition musicale associe écriture et phases d’improvisation à la trompette et au Fender Rhodes. Grâce à différents modes de jeu, le langage musical de Christian Pruvost et Jérémie Ternoy emmène l’auditeur dans un univers proche de la musique concrète. Le quatuor explore aussi la mise en espace du son en expérimentant la projection multiphonique grâce au travail d’Alexandre Noclain. Contrairement aux spectacles traditionnels où l’espace de projection sonore est conçu de manière frontale, il s’agit de spatialiser le son pour enrichir les possibilités d’écriture et de composition, et placer le spectateur en immersion.

 

Jérémie Ternoy Trio en concert

Jérémie Ternoy : Piano

Nicolas Mahieux : contrebasse

Charles Duytschaever : Batterie

en 1ère Partie de Laurent De Wilde

Le 05 Avril 2013 à 20h 30

Les ARCADES

16, rue Kléber. 59155 Faches Thumesnil. Tél. : 03 20 62 96 96. Mail : arcades@ville-fachesthumesnil.fr.

Tarifs : 13 / 10 €

Tél. : 03 20 62 96 96

 

JEREMIE TERNOY TRIO, Sortie d’album « BILL »

VENDREDI 05 OCTOBRE à GUISE

présente 

BILL ‘  

Circum Disc – MVS distribution

Sortie Novembre 2012

 

 

Jérémie Ternoy : Piano, composition

Nicolas Mahieux : Contrebasse

Charles  Duytschaever : Batterie

 

 

 

Vendredi O5 octobre 20h 30

au festival «famili jazz»  (GUISE)

Théatre Godin – Place du Familistère – 02120 – Guise

Renseignement, réservation : http://www.familijazz.com/05102012.html

http://www.lamalterie.com/fr/evenement/concert/sortie-nouvel-album

CONTRACCORDIANO EN CONCERT Le 25 Mai 2012

 

Vendredi  25 Mai – 20H 30

 Festival « Wazemme l’accordéon » (Lille)

Jérémie Ternoy : piano, composition

Kristof Hiriart : Chant, percussions

Thibault Dille : Accordéon

Christophe Hache : Contrebasse

 

Coller une étiquette aux musiques de Contraccordiano est une gageure aussi périlleuse que les improvisations dans lesquelles la formation aime à s’aventurer. Jamais figées, jamais mobiles, elles défilent comme les paysages qui illustrent nos pérégrinations. Peu importe finalement que le répertoire sonne jazz, contemporain ou traditionnel car il est avant tout question dans Contraccordiano de marche et de lenteur, de sol et de frontière, de voix qui se déclarent et de migrations mélodiques.

 

 

Le Vendredi 25 mai à 20h 30
Dans le cadre du festival « Wazemme L’accordéon » (Lille)
Salle de spectacle Maison Folie de Wazemme
3€-5€
 

Contraccordiano en concert

 

Jeudi 10 Mai – 20H 30

Jérémie Ternoy : piano, composition

Kristof Hiriart : Chant, percussions

Thibault Dille : Accordéon

Christophe Hache : Contrebasse

 

Coller une étiquette aux musiques de Contraccordiano est une gageure aussi périlleuse que les improvisations dans lesquelles la formation aime à s’aventurer. Jamais figées, jamais mobiles, elles défilent comme les paysages qui illustrent nos pérégrinations. Peu importe finalement que le répertoire sonne jazz, contemporain ou traditionnel car il est avant tout question dans Contraccordiano de marche et de lenteur, de sol et de frontière, de voix qui se déclarent et de migrations mélodiques.

 

 

Le Jeudi 10 mai à 20h 30
à L’Antre – 2 , 1bis, rue Georges Lefèvre – Lille
1€ 5€ 8€ 
Réservation : + 33 (0)3. 20. 96. 43. 33.